" Un document exceptionnel, et sur le pèlerinage, et sur l’époque ". Jérôme Garcin à Denise Péricard-Méa.

L'homme à cheval sur les chemins de Compostelle, 1963

1963, l’aventure commence, 4 cavaliers emboîtent le pas d’Henri Roque pour rejoindre Saint-Jacques de Compostelle. Accompagnés depuis le Somport par 4 officiers espagnols, ils atteignent leur but le 28 juin 1963. Partis pour une aventure sans lendemain, comme pour un défi, on découvre, ils découvrent, qu’ils ont été les pionniers de la reconversion du cheval dans la société d’aujourd’hui, qu’ils ont montré le chemin à tous les pratiquants d’équitation d’extérieur.



Le blog des conseils de Pierre

Envoyer à un ami
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Compostelle, repères chronologiques XIXe-XXIe siècles

Les événements et faits listés dans ce recueil de dates sont complétés de liens vers des articles qui permettent de mieux les comprendre.

08/11/2015


1879
Des fouilles mettent à jour trois corps sous les pavages de la cathédrale de Compostelle. L'archevêque les attribue à saint Jacques et à ses compagnons et sollicite une reconnaissance officielle du pape Léon XIII
La découverte du tombeau
1882
Première édition, en latin, du dernier Livre du Codex calixtinus,commençant par ces mots " Quatre routes mènent à Saint-Jacques .... ". Sans étude de sa diffusion, ce document est aussitôt considéré comme un guide des pèlerins médiévaux.
1884
1er novembre.  Lettre apostolique Deus omnipotens du pape Léon XIII reconnaissant les restes de saint Jacques à Compostelle
Texte de la Lettre apostolique
1885
Léon XIII accorde une année sainte exceptionnelle. En France des évêques, dont ceux de Paris et de Bourges, octroient des indulgences pour des cultes à saint Jacques dans des églises locales.
Les diocèses de France et Deus Omnipotens 

1886
Pour la première fois dans l'histoire du sanctuaire, les pèlerins sont admis à visiter la crypte et à se recueillir devant l'urne contenant les restes reconnus par Léon XIII comme étant ceux de saint Jacques.
1900
Dans les Annales du Midi, Mgr Louis Duchesne s'inscrit en faux contre l'authenticité des reliques
Conclusions du livre de Monseigneur Duchesne

L'avis d'un théologien contemporain sur ces conclusions
1925
Une exposition missionnaire au Vatican ne mentionne pas l'évangélisation de l'Espagne par saint Jacques (cité par Bartolomé Bennassar)
1931
Proclamation de la République en Espagne
1933
Premier pèlerinage à Compostelle organisé du 6 au 22 juin par le secrétariat des pèlerinages de Notre-Dame du Salut.
1934
Des intellectuels français créent l’Association France-Espagne, sous le haut patronage de M. Edouard Herriot et de M. l’ambassadeur d’Espagne.
Pèlerinage de membres de cette association à Compostelle.
1935
Pèlerinage d'étudiants de Bordeaux à l'initiative de leur aumônier, l'abbé Martin, futur évêque du Puy en 1942
Armoiries de Monseigneur Martin
1936
Guerre civile en Espagne, arrivée au pouvoir du général Franco
1937
• A Paris, carte des chemins de Saint-Jacques et de leurs sanctuaires au XIIe siècle, de Francis Salet, musée des Monuments français
• A Compostelle, reprise de la cérémonie de l'offrande à saint Jacques qui avait été supprimée par la République
1938
• Traduction du dernier Livre du Codex Calixtinus par Jeanne Vielliard, sous le titre de Guide du pèlerin
Jeanne Vielliard entre le Père Fita et l'Itinéraire culturel européen
• L'amiral Lacaze de l'Académie française fonde le Comité culturel France-Espagne, sous le Haut Patronage de leurs Eminences  les Cardinaux de France. Le Président du Comité, Charles Pichon organise un pèlerinage à Compostelle de 300 personnes
Charles Pichon, un pionnier de Compostelle méconnu   
1942
Dans l'impossibilité d'aller à Compostelle, pèlerinage français à Nostra Señora de la Peña de Francia sous la présidence de Mgr Martin, évêque du Puy
1943
Pèlerinage à Compostelle de l'ambassadeur de France à Madrid pour remettre un ciboire, don du Maréchal Pétain à la cathédrale de Compostelle
A genoux au nom du Maréchal
1948
En août, grand rassemblement de 60 000 jeunes à Compostelle à l'appel de l'action catholique espagnole
Compostelle, 1948
1949
Premier pèlerinage d'après-guerre organisé par l'abbé Branthomme, directeur des pèlerinages du diocèse du Mans
Des Français à Compostelle en 1949
1950
Des intellectuels français hispanisants créent à Paris la Société française des amis de saint Jacques
1951
• Millénaire du pèlerinage de Godelscac commémoré par une exposition à Compostelle organisée par l'Institut français en Espagne
• Mgr Blanchet, recteur de l'Institut Catholique de Paris conduit un pèlerinage organisé par Charles Pichon, compte-rendu dans La Croix des 5 et 6 août.
1952
• L'Espagne entre à l'UNESCO
• Au mois de mars, La Croix publie un article sur une "nouvelle" route de Saint-Jacques de Compostelle par Montélimar et la vallée du Rhône.
• Monseigneur Martin, ancien évêque du Puy, archevêque de Rouen en pèlerinage à Compostelle et Fatima avec son diocèse et celui d'Evreux.
1953
Ouverture de la frontière entre la France et l'Espagne
1954
• Pie XII confirme les années saintes à Compostelle
• Première affiche d'une année sainte de l'après-guerre, éditée par la Direction Générale du Tourisme à Madrid
• Président de Pax Christi, le cardinal Feltin, archevêque de Paris, accompagné de M. Lafay, président de l'Assemblée parisienne, rejoint à Compostelle 200 étudiants français et européens participant à une marche de la paix de ce mouvement, directeur RP Bosc (La Croix,18 et 19 juillet 1954).
Pèlerins français en 1954
1955
• Entrée de l'Espagne à l'ONU
• Le 23 juillet, après une interruption de plusieurs siècles messe pour la France à Compostelle, dans la chapelle de Saint-Louis, roi de France, célébrée par Mgr Michon évêque de Chartres, avec du vin d'Alsace. Paris a délégué son premier vice-président, le Dr de Véricourt, délégation de l'escorteur Le Boulonnais, accompagnée de l'attaché naval à Madrid.(La Croix, 26/07/1955)
1958
Cérémonies officielles à Santiago pour célébrer le vingtième anniversaire du pèlerinage de 1938 avec Jean-Louis Vigier, président du Conseil Municipal de Paris et Mme Bétancourt-Foch, vice-présidente. Mgr Guyon, évêque de Bayonne, y participait aussi que Charles Pichon. A cette occasion, l'alcade de Santiago a reçu le titre et les insignes de conseiller municipal d'honneur de Paris. (La Croix, 26/07/1958)
1959
L'abbé Henry Jammet, curé de Saint-Jacques-des-Blats, organise un pèlerinage paroissial à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il est reçu par le cardinal Quiroga, archevêque de Compostelle, qui lui rend sa visite en 1962. Ce pèlerinage est à l'origine de la stèle (aujourd'hui conservée dans l'église) qui a ensuite authentifié le "chemin de Compostelle" à Saint-Jacques-des-Blats.
Le cardinal Quiroga à Saint-Jacques des Blats

1960
Sur le conseil de René de La Coste-Messelière, un étudiant obtient une bourse Zélidja pour un pèlerinage à Compostelle.
1961
Du 17 au 29 juillet, Mgr Veuillot, évêque d'Angers préside le 17e pèlerinage français à Saint-Jacques-de-Compostelle. Les conférences sont données par Charles Pichon. (La Croix, 14/06/1961)
1962
• Célébration au Puy du millénaire de la chapelle de Saint-Michel-L'Aiguilhe
• 5 septembre, le roi d'Espagne déclare le chemin de Saint-Jacques ensemble historique et artistique (décret 2224/1962, du 5 septembre)
1963
Premier pèlerinage à cheval organisé par Henri Roque, pionnier du tourisme équestre, qui invite René de La Coste-Messelière.
Henri Roque, pionnier de Compostelle

1965
• Année jubilaire, première exposition en France sur le thème des chemins de Saint-Jacques à l'initiative de René de La Coste-Messelière
• A Puente la Reina, érection d'un monument au pèlerin inconnu
• Nouvelle chevauchée vers Compostelle, généralement présentée comme la première
1969
Institution du "Jour de la France à Compostelle", placé sous le patronage de saint Louis
1970
Tracé du premier tronçon de l'itinéraire qui deviendra le GR65

Le tracé du premier itinéraire Culturel Européen 
1971
• Année jubilaire, parution du premier guide du chemin de Roncevaux à Santiago par le Père Bernès
• Le maire de Compostelle vient à Paris en février pour inviter le cardinal Marty et M. Delfour, président du Conseil Municipal de Paris, pour la journée de la France du 18 août (La Croix, 25/02)
1972
• Premier descriptif du tronçon, Le Puy-Chapelle Saint-Roch, du GR 65 "Chemin de, Saint-Jacques de Compostelle" édité par la délégation de la Haute-Loire du Comité National des Sentiers de Grande Randonnée
Couverture de l'ancêtre des topos-guides de la FFRP
• Le Syndicat d'Initiative de Toulouse organise un circuit de 8 jours, sous la conduite du professeur Durliat pour la découverte de l'art roman et de l'histoire "simple mais combien captivante des pèlerins de Saint-Jacques".
1975
Publication par Daniel Derveaux d'une vraie-fausse (ou fausse-vraie) carte des chemins de Compostelle, datée de 1648
Quand les fausses cartes font la loi
1977
Pèlerinage de Barret et Gurgand suivi en 1978 de :
1978
Priez pour nous à Compostelle, un livre de journalistes qui ouvre les médias aux idées fausses sur Compostelle
1980
Olivier Cèbe organise une inauguration de la voie d'Arles
1981
6 avril, autonomie de la Galice
1982
• Le 3 mai, l'association espagnole Amigos de los Pazos (Les amis des châteaux) dépose au Conseil de l'Europe une proposition d'action en faveur du chemin de Compostelle
• En novembre, Jean-Paul II pèlerin à Compostelle lance un vibrant appel : " Europe souviens-toi de tes racines … "
Jean-Paul II pèlerin de Compostelle
Réouverture de l'accueil des pèlerins à Roncevaux,
Cette année-là le bureau des pèlerinages délivre 120 Certificats de pèlerinage
1984
• Recommandation n° 987 du 28 juin 1984 de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe,
Texte de la recommandation et exposé des motifs
• Création en Aquitaine de la première association régionale d'amis de saint Jacques
1985
• Exposition internationale à Gand
• Création d'une Fédération Européenne des Associations nationales Saint-Jacques
• Mise en place d'un comité d'experts par le Conseil de l'Europe
1986
• Association d'amis de saint Jacques en région Centre
• Entrée de l'Espagne dans la Communauté Economique Européenne
1987
• Mars : la communauté européenne inter-communale des haltes de Saint-Jacques est fondée à Blaye (elle n'a jamais eu d'existence réelle)
• 4 septembre : Rencontres inter-européenne et inter-régionale compostellanes au chateau de Crazannes (Charente-Maritime)
• 23 octobre, proclamation solennelle : le Chemin de Saint-Jacques premier Itinéraire Culturel Européen
Déclaration du 23 octobre 1987
1989
• Journées Mondiales de la Jeunesse présidées par le pape Jean-Paul II à Compostelle 10 au 15 octobre,
• Congrès Européen des chemins de Saint-Jacques à Sienne
1990
Création de l'ACIR, association de coopération interrégionale pour la revitalisation des chemins de Compostelle, par la Région Midi-Pyrénées associée à l'Aquitaine et au Languedoc-Roussillon.
1993
• Inscription du Camino francés au Patrimoine mondial de l'humanité
• Les 3 et 4 septembre, à l'initiative de René de La Coste-Messelière, réunion de toutes les associations jacquaires françaises à Saint-Jean-d'Angély en vue d'un "partenariat associatif".
• Les 22 et 23 novembre, à l'initiative du Gouvernement espagnol, réunion au Conseil de l'Europe à Strasbourg thèmes : La revitalisation des Chemins de Saint-Jacques, Ethique et déontologie d'un itinéraire culturel
Compte-rendu de la réunion sur la revitalisation des chemins de Saint-Jacques
• Création de l'association des amis de saint Jacques en Rhône-Alpes
1994
Du 11 au 13 février, 2e réunion de concertation entre associations jacquaires européennes à Narbonne
1995
Crise en Région Midi-Pyrénées dans la structure de coopération interrégionale
1996
• Le 10 mai, décès de René de La Coste-Messelière, président de la Société
• Voie d'Arles : mécenat GDF lié à la construction de l'artère gazière du Sud de la France
1997
• Tentative d'unification du mouvement jacquaire français autour de la Société
• Création de l'Institut Européen des Itinéraires Culturels à Luxembourg
1998
Inscription de sept tronçons du GR 65 et de soixante et onze monuments au Patrimoine mondial de l'humanité, au titre des "Chemins de Compostelle" pour la France.
L'inscription des chemins de Compostelle en France au Patrimoine mondial
• Création de la créanciale, carnet de pèlerin proposé par l'Eglise catholique en France, manifestant son intérêt pour le pèlerinage, sous l'impulsion de l'évêque du Puy-en-Velay.
1999
Année jubilaire, relance d'un processus de création d'une fédération jacquaire
2000
• Publication aux PUF de la thèse de Denise Péricard-Méa Compostelle et cultes de saint Jacques au Moyen Age qui apporte une vision nouvelle des pèlerinages médiévaux en donnant toute sa place à Compostelle, sans référence aux millions de pèlerins imaginés avant ses travaux.
• Création de l'Union des associations jacquaires de France
2002
Création de la Fondation David Parou Saint-Jacques pour la recherche sur les pèlerinages
La Fondation
2004
Première année sainte du millénaire. Initiative européenne Europa Compostela.
Des associations d'amis de saint Jacques se transforment en amis des chemins.

2010
Année sainte. Intense publicité galicienne autour du personnage de Gelmirez à laquelle la France se prête complaisamment.
Une contribution française à la publicité galicienne
2013
1200e anniversaire de la découverte en Galice d'un tombeau attribué à Jacques le Majeur. En France, Commémoration nationale de la découverte du tombeau de saint Jacques et de la naissance du pèlerinage à Compostelle.
Le livre du 1200e anniversaire

Lu 348 fois
Fondation Ferpel

Compostelle, pèlerinage et société | L'Itinéraire culturel européen | L'inscription au Patrimoine Mondial | Pèlerins et pèlerinages | Patrimoine | Les bonnes pages | Compostelle-Cordoue








Livres de Denise Péricard-Méa
JEAN DE TOURNAI_VW
Matamore
Neuf pèlerins racontent
Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial
Les mythes de l'apôtre saint Jacques
Le Manuel du pèlerin
Dictionnaire de saint Jacques et Compostelle
De nuremberg à Grenade et Compostelle
De la Bohême jusqu'à Compostelle
Brève histoire du pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle