" Un document exceptionnel, et sur le pèlerinage, et sur l’époque ". Jérôme Garcin à Denise Péricard-Méa.

L'homme à cheval sur les chemins de Compostelle, 1963

1963, l’aventure commence, 4 cavaliers emboîtent le pas d’Henri Roque pour rejoindre Saint-Jacques de Compostelle. Accompagnés depuis le Somport par 4 officiers espagnols, ils atteignent leur but le 28 juin 1963. Partis pour une aventure sans lendemain, comme pour un défi, on découvre, ils découvrent, qu’ils ont été les pionniers de la reconversion du cheval dans la société d’aujourd’hui, qu’ils ont montré le chemin à tous les pratiquants d’équitation d’extérieur.



Le blog des conseils de Pierre

Envoyer à un ami
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L'histoire se construit sur les chemins

Invitée au TEDx de Tours en juin 2016, Denise Péricard-Méa a présenté la genèse de la nouvelle vision de Compostelle qu'elle propose et souhaité " Buen Camino " aux participants.

18/11/2016


L'invitation de René de La Coste-Messelière

Denise Péricard-Méa a été pèlerine de Compostelle en 1982. A son retour, René de La Coste-Messelière, président de la Société française des amis de saint Jacques, lui a conseillé d'entreprendre des recherches sur l'histoire de Compostelle car " la Société manquait de scientifiques ". Sa formation d'archiviste lui faisait pressentir que la présentation de Compostelle faite par la Société manquait de rigueur dans l'analyse des sources historiques, en particulier les registres des hôpitaux. Emporté par son enthousiasme pour la promotion de Compostelle, il n'avait plus de temps à consacrer à des recherches.

Pèlerins à l'hôpital d'Issoudun

L'étude sur l'hôpital d'Issoudun
L'étude sur l'hôpital d'Issoudun
Les premières recherches de Denise Péricard-Méa portèrent sur l'hôpital d'Issoudun. Elle en éplucha les registres à la recherche des pèlerins qui y avaient été admis. Elles montrèrent que les hôpitaux ne recevaient pas que des pèlerins et que tous les pèlerins reçus n'allaient pas à Compostelle.

Seule médiéviste française spécialiste de saint Jacques

Soutenue avec succès en1996, la thèse de Denise Péricard-Méa a fait d'elle la seule médiéviste française spécialiste de saint Jacques. Elle apportait une nouvelle vision de Compostelle. Malheureusement, René de La Coste-Messelière disparut avant d'avoir eu le temps de partager les résultats des recherches entreprises à sa demande.
La Société demeura sur les premières hypothèses dont les pèlerins et les médias étaient déjà imprégnés.
Pour faire mieux connaître saint Jacques et comprendre Compostelle une association indépendante fut constituée : la Fondation David Parou. Réunissant des chercheurs  de diverses spécialités, elle poursuit des recherches multidisciplinaires jusqu'à l'époque contemporaine,
.

Lu 356 fois
Fondation Ferpel

Histoire | Société | Spiritualité | Recherche








Livres de Denise Péricard-Méa
JEAN DE TOURNAI_VW
Matamore
Neuf pèlerins racontent
Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial
Les mythes de l'apôtre saint Jacques
Le Manuel du pèlerin
Dictionnaire de saint Jacques et Compostelle
De nuremberg à Grenade et Compostelle
De la Bohême jusqu'à Compostelle
Brève histoire du pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle