" Un document exceptionnel, et sur le pèlerinage, et sur l’époque ". Jérôme Garcin à Denise Péricard-Méa.

L'homme à cheval sur les chemins de Compostelle, 1963

1963, l’aventure commence, 4 cavaliers emboîtent le pas d’Henri Roque pour rejoindre Saint-Jacques de Compostelle. Accompagnés depuis le Somport par 4 officiers espagnols, ils atteignent leur but le 28 juin 1963. Partis pour une aventure sans lendemain, comme pour un défi, on découvre, ils découvrent, qu’ils ont été les pionniers de la reconversion du cheval dans la société d’aujourd’hui, qu’ils ont montré le chemin à tous les pratiquants d’équitation d’extérieur.



Le blog des conseils de Pierre

Envoyer à un ami
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le retable de l'église Santiago el Real à Logroño

Sur le Camino francés, Logroño est surtout connue pour être la première ville où le pèlerin découvre une représentation de saint Jacques Matamore qui couronne la façade principale. Mais l'oeuvre la plus remarquable de Santiago el Real est le retable, daté entre 1600 et 1630, représentant des épisodes de la vie de saint Jacques.

23/01/2011


Le retable de l'église Santiago el Real à Logroño

L'image ci-dessus montre l'ensemble du retable dont sept panneaux sont consacrés à des épisodes de la légende de saint Jacques. Certains sont peu connus, d'autres sont traités de façon très originale.


 




 

Les panneaux de la prédelle détaillent en dix scènes la vie de saint Jacques avant son martyre : 
1 Saint Jacques annonce l'Evangile au roi Agrippa, 2 Saint Jacques devant le Conseil suprême,





3 Marie Salomé sa mère, 4 Hermogène et Philète, Conversion d’Hermogène
5 Marie-Madeleine, 6 Marie Cleophas, 7 Arrestation de saint Jacques.
8 Sainte Anne, 9 Conversion de Josias, 10 Baptême de Josias par saint Jacques.


Au-dessus de la prédelle, à droite, de bas en haut se trouvent les scènes suivantes :
Le martyre de saint Jacques, représentation très originale, la Translation, la Vierge du Pilier
L'image centrale représente saint Jacques pèlerin, entouré d’anges, ce panneau est de la seconde moitié du XIVe siècle.
Dans la partie gauche, se trouvent de haut en bas :
L'apparition de saint Jacques à Clavijo,
L'annonce par saint Isidore à l’empereur Alphonse VII que, grâce à l’intervention de saint Jacques, Baeza (en Andalousie) sera prise le lendemain, 7 oct 1147,
L'apparition de saint Jacques à l’évêque grec de Coimbra (miracle 19).
Au-dessus de la représentation centrale de saint Jacques deux tableaux figurent la Vierge et le Christ.

Les autres tableaux représentent un suite de saints.

Une présentation plus complète et des images de détail sont accessibles sur le site dont le lien est donné ci-dessous. Son accès est réservé aux adhérents de la Fondation.






Le panneau central

Saint Jacques en gloire
Saint Jacques en gloire
Ce panneau du XIVe siècle provient de l'ancien retable. Il représente saint Jacques entouré d'anges. Sans doute s'agit-il de saint Jacques en gloire. Sa main droite bénissant est un indice pour cette interprétation.

Une présentation plus complète et des images de détail de chaque panneau seront proposées ultérieurement.


Lu 4441 fois
Denise Péricard-Méa

Patrimoine contemporain | Comprendre et sauvegarder le patrimoine jacquaire








Livres de Denise Péricard-Méa
JEAN DE TOURNAI_VW
Matamore
Neuf pèlerins racontent
Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial
Les mythes de l'apôtre saint Jacques
Le Manuel du pèlerin
Dictionnaire de saint Jacques et Compostelle
De nuremberg à Grenade et Compostelle
De la Bohême jusqu'à Compostelle
Brève histoire du pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle