" Un document exceptionnel, et sur le pèlerinage, et sur l’époque ". Jérôme Garcin à Denise Péricard-Méa.

L'homme à cheval sur les chemins de Compostelle, 1963

1963, l’aventure commence, 4 cavaliers emboîtent le pas d’Henri Roque pour rejoindre Saint-Jacques de Compostelle. Accompagnés depuis le Somport par 4 officiers espagnols, ils atteignent leur but le 28 juin 1963. Partis pour une aventure sans lendemain, comme pour un défi, on découvre, ils découvrent, qu’ils ont été les pionniers de la reconversion du cheval dans la société d’aujourd’hui, qu’ils ont montré le chemin à tous les pratiquants d’équitation d’extérieur.



Le blog des conseils de Pierre

Envoyer à un ami
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

« Ypassaientparlà », un livre pour mieux comprendre

05/01/2010


Pour comprendre l'inscription au Patrimoine mondial
Pour comprendre l'inscription au Patrimoine mondial
Au cours de l’été 2009, nous avons visité certains sites français inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO « au titre des chemins de Compostelle » et parcouru des tronçons de ces chemins. A proximité de l’un d’eux se trouve une chapelle Saint-Jacques ne figurant pas sur la liste. Avec beaucoup d’obstination, nous avons fini par trouver la personne qui en avait la clef et nous lui avons demandé si elle connaissait l’origine de ce vocable.
- « Y passaient par là », nous dit-elle ».
- « Qui ils ? ».
- « Ben, les pèlerins de Compostelle ! ».
L’idée qu’une dévotion locale à saint Jacques ait pu conduire ses ancêtres à construire cette chapelle ne l’effleurait pas. Seule Compostelle pouvait être à l’origine de cette construction.

Cet échange nous a définitivement convaincus de l’intérêt d’écrire un livre sur la genèse de l'inscription des chemins de Compostelle au Patrimoine mondial. « Ypassaientparlà » est en effet devenu une locution habituelle dans la présentation de beaucoup de monuments et sites français depuis que Compostelle est devenue à la mode. Cette formule traduit dans le langage courant ce que le Ministère de la Culture  fait graver dans le marbre depuis 1998, sous couvert de l’autorité de l’UNESCO, réduisant des éléments de notre patrimoine au rôle de jalons à la gloire de Compostelle.

En écrivant ce livre, notre ambition a été de donner les clefs d’une autre lecture de ce patrimoine, bâtie non pas sur l’imaginaire mais sur les informations fournies par des documents historiques.

Le livre Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial est en librairie depuis le 22 janvier 2010. Un lien sur la page Internet ci-dessous permet de le commander après avoir visité le site Internet développé sur ce thème.

http://www.compostelle-unesco.fr/6.html http://www.compostelle-unesco.fr/6.html


Lu 1944 fois
Louis Mollaret

Compostelle, pèlerinage et société | L'Itinéraire culturel européen | L'inscription au Patrimoine Mondial | Pèlerins et pèlerinages | Patrimoine | Les bonnes pages | Compostelle-Cordoue








Livres de Denise Péricard-Méa
JEAN DE TOURNAI_VW
Matamore
Neuf pèlerins racontent
Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial
Les mythes de l'apôtre saint Jacques
Le Manuel du pèlerin
Dictionnaire de saint Jacques et Compostelle
De nuremberg à Grenade et Compostelle
De la Bohême jusqu'à Compostelle
Brève histoire du pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle