Envoyer à un ami
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Compostelle : entre pèlerinage et modernité ?

Dans le cadre d’une enquête sur le thème des prochaines Journées européennes du patrimoine dont le thème est « Patrimoine culturel, patrimoine naturel », le ministère de la Culture a publié le 9 septembre une interview sur les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Elle est accompagnée d’informations en forme de résumé. Comme l’ensemble de l’interview, ces informations méritent d’être éclairées par les conclusions actuelles de la Recherche sur les cultes à saint Jacques et Compostelle.

14/09/2014


Informations résumées sur le site du ministère de la Culture

Les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, c'est :

813 l'invention du tombeau de Saint-Jacques
4 voies historiques, réputées “têtes de chemin” : Tours,Vézelay,le Puy-en-Velay,Arles
Une sélection de 64 monuments individuels notables, 7 ensembles,7 sections de l'itinéraire du Puy-en-Velay
13 régions traversées, 32 départements et 95 communes
1522 km du Puy en Velay à la Galice espagnole

Voir le site du ministère

Eclairages proposés par la Fondation David Parou Saint-Jacques

Les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, c'est

Ancrée sur un pèlerinage espagnol, une réalité contemporaine répondant à un besoin de société
La réalisation d’un vœu exprimé par le général Franco en 1948
Le mythe d’un pèlerinage médiéval qui aurait construit l’Europe
Un imaginaire collectif ayant sa source dans les légendes de saint Jacques et Charlemagne
Le tracé de chemins en France à partir du début des années 1970
L’utilisation de faits historiques ou légendaires à des fins politiques
« - 1987, définition des chemins de Compostelle comme Itinéraire culturel européen - 1993, inscription du Camino francès au Patrimoine mondial - 1998, inscription des Chemins de Compostelle en France au Patrimoine mondial »
Un réseau de chemins contemporains qui s’étend sur toute l’Europe
Partout en France des chemins conduisant à des sanctuaires locaux dédiés à saint Jacques
La transformation de ces sanctuaires en balises sur les chemins de Compostelle.
Des dizaines d’associations travaillant bénévolement au service des pèlerins et marcheurs
Une exploitation politique et commerciale éhontée de Compostelle, mis à toutes les sauces.

Pour en savoir plus

- Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial, Denise Péricard-Méa et Louis Mollaret, éd. La Louve, Cahors, 2010
- Bibliographie de Denise Péricard-Méa
- http://www.chemins-compostelle.co/
- Promouvoir-un-veritable-patrimoine-commun
- Inventaire du patrimoine hérité des cultes à saint Jacques

Lu 630 fois
Fondation Ferpel

Compostelle, pèlerinage et société | L'Itinéraire culturel européen | L'inscription au Patrimoine Mondial | Pèlerins et pèlerinages | Patrimoine | Les bonnes pages | Compostelle-Cordoue