Envoyer à un ami
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Détails du retable ignoré, étape n ° 50 bis

6 Mai 2020

Les passages entre guillemets sont extraits de la Légende dorée



La prédication

Panneau 1, en haut à gauche du retable.
La prédication.

« Saint Jacques, apôtre, fils de Zébédée, après l'ascension du Seigneur, prêcha en Judée et dans le pays de Samarie ; il vint enfin en Espagne, pour y semer la parole de Dieu »


Philétus devant saint Jacques

Panneau 2, sous le panneau 1.
Philétus devant saint Jacques.

« Pendant qu'il prêchait en Judée, un magicien nommé Hermogène envoya à saint Jacques un de ses disciples, nommé Philétus, pour prouver à l'apôtre que ce qu'il annonçait était faux ».

Mais l'apôtre, tranquillement assis, coiffé de son chapeau de pèlerin convertit Philétus à la grande colère des diables menaçants.


Hermogène ligoté par saint Jacques

Panneau 3, sous le panneau 2.
Hermogène ligoté par saint Jacques.

Saint Jacques ordonne aux diables :
« Retournez à Hermogène et amenez-le moi garroté, mais sans lui faire de mal. Ils s’en allèrent donc prendre Hermogène, lui lièrent les mains derrière le dos et l’amenèrent ainsi garotté à saint Jacques en disant : ‘où tu nous as envoyés, nous avons été brûlés et horriblement tourmentés’ »

Saint Jacques, toujours assis tranquillement sur son banc, libère Hermogène qui se convertit.


La conversion de Josias

L’histoire se continue à droite, en remontant à partir du panneau 4, qui est au niveau du panneau 3.
C’est là qu’est une première inversion, entre le 4 et le 5

Panneau 4
La conversion de Josias, 
(qui devrait être le 5e épisode).

Sur le chemin,
« un paralytique couché sur le chemin lui cria de le guérir. Saint Jacques lui dit : ‘Au nom de Jésus-Christ pour la foi duquel on va me couper la tête, lèves-toi guéri, et bénis ton créateur’ A l'instant il se leva guéri et bénit le Seigneur ».

Et son gardien Josias à la vue de ce miracle, se jeta à ses pieds et demanda à se faire chrétien.


L’arrestation de saint Jacques.

Panneau 5,  au-dessus présente le 4e épisode

L’arrestation de saint Jacques.

« Alors les Juifs, transportés de colère en voyant Hermogène converti, vinrent trouver saint Jacques et lui reprochèrent de prêcher Jésus crucifié ».

Il est arrêté.


Le martyre de saint Jacques.

Panneau 6. Tout en haut à droite


Le martyre de saint Jacques.

Alors Abiathar demande à Hérode l'autorisation de décapiter Josias avec Jacques. Tous les deux allaient être décapités quand saint Jacques demanda au bourreau un vase plein d'eau, et baptisa Josias. L'un et l'autre consommèrent leur martyre, un instant après, en ayant la tête tranchée.

On voit la robe de Josias, en bas à gauche.


Les disciples mettent saint Jacques dans la barque.

Paneau 7, dernier panneau du bas, à gauche.

Les disciples mettent saint Jacques dans la barque.

« Or, après que saint Jacques eut été décollé, ses disciples enlevèrent son corps pendant la nuit par crainte des Juifs, le mirent sur un vaisseau et abandonnant à la divine Providence le soin de sa sépulture »


La conversion de la reine Louve

Panneau 8,  en bas, au milieu (il devrait être à droite).

La conversion de la reine Louve

La reine Louve dit :
« prenez mes bœufs, attelez-les à un char, portez le corps de votre maître, dans le lieu qu'il vous plaira. Ces boeufs étaient des taureaux indomptés et sauvages. Les disciples firent le signe de la croix sur eux qui, instantanément, devinrent doux comme des agneaux. On les attelle, on met sur le char le corps de saint Jacques avec la pierre sur laquelle il avait été déposé. Les boeufs amenèrent le corps au milieu du palais de Louve qui, à cette vue, resta stupéfaite. Elle crut et se fit chrétienne.



Le miracle du pont rompu

Panneau 9, en bas, à droite
présente l'épisode qui devait être au mimieu.

Le miracle du pont rompu.

« Arrivés en Galice les disciples demandent à la reine Louve un endroit où enterrer leur maître. Elle les adresse au roi qui les fit mettre en prison. Or, pendant qu'il était à table, l'ange du Seigneur ouvrit la prison et les laissa s'en aller en liberté. Quand le roi l'eut appris, il envoya à la hâte des soldats pour les ressaisir. Un pont sur lequel passaient les soldats vint à s'écrouler, et tous furent noyés dans le fleuve ».
 

Qui sait où se cache ce retable ?
merci de répondre à ferpel@saint-jacques.info

Ma réponse  en arrivant à Compostelle à la fin de l'étape 51.