Nouveaux regards sur Compostelle, le pèlerinage et les chemins de Saint-Jacques
Envoyer à un ami
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Et maintenant ? étape n° 55

Fondation David-Parou

Tous les pèlerins ne sont pas " déconfinés ".
Beaucoup ont souhaité que " çà continue "
Alors voila les propositions de Denise.



Regard sur les 54 étapes parcourues

Ces 54 lettres ont été envoyées à environ 3000 personnes du fichier des contacts de la Fondation. Elles ont été lues par une moyenne de plus de 500 personnes chaque jour. Plus de 100 ont écrit à Denise pour la remercier, poser des questions, apporter des informations.
L'objectif premier était d’aider tous ceux qui s’intéressent à saint Jacques et Compostelle à traverser une période exceptionnelle.

Les lettres ont été présentées au nom de l’association « Constellations Saint-Jacques » pour faire connaître le projet de mise en valeur du patrimoine Saint-Jacques dont elle assure la promotion en Europe.


Pour qui ne nous connaît pas ou mal.

Départ de Bourges, juillet 1982
Départ de Bourges, juillet 1982

Après son pèlerinage à cheval en 1982, Denise a entrepris des études d’histoire à la demande de René de la Coste-Messelière, président de la Société française des amis de saint Jacques. Docteur en histoire en 1996, elle a apporté une nouvelle vision des cultes et pèlerinages à saint Jacques, dont Compostelle. Elle a mis en évidence à la fois la dimension politique de ce sanctuaire et sa présence dans l’imaginaire européen, entretenue par de nombreux cultes locaux à saint Jacques.

La Fondation a été créée en 2002 pour poursuivre des recherches dans un cadre associatif en réunissant des chercheurs d’autres spécialités, des érudits et des pèlerins curieux d’histoire pour :

« Faire connaître saint Jacques et comprendre Compostelle ».

Elle a diffusé les résultats de ces recherches par l’édition de plus de 20 livres et 80 conférences, (voir la bibliographie de Denise), et des sites Internet.

Deux d’entre eux ont servi à enrichir les lettres quotidiennes. Ils méritent une attention particulière :

-       La revue électronique SaintJacquesInfo.
Créée en 2007 (ISSN 1961-800X), hébergée et gérée gratuitement par le CNRS (INIST-Nancy) depuis 2009. Cette prestation prendra fin en 2020. Il est nécessaire de trouver un hébergeur et un webmestre.

-       Le site d’inventaire du patrimoine.
Il préfigure un site européen à développer dans le cadre du projet « Etoiles du Patrimoine Saint Jacques ». Les logiciels sur lesquels il repose sont obsolètes et ne sont plus entretenus, sa structure est vieille de plus de 20 ans, une modernisation s’impose.


Le pèlerinage confiné

Il nous a permis de comprendre pourquoi le récit biblique de la création ne dure que 6 jours et propose un 7e jour de repos.

Il ne serait pas réaliste de continuer la proposition d’étapes quotidiennes. Quelques lettres, envoyées à tous, concluront ces 54 étapes :

-       Envoi des informations promises qui sont en retard (galerie d’images ...)
Compte rendu des réactions reçues des pèlerins et réponses à des questions
Partage de documents, envoyés par des pèlerins confinés


Et la suite ?

Denise est disposée à donner une suite à ce pèlerinage sous la forme d’une Lettre hebdomadaire< : thème de son choix, réponses à des questions, voire publication de propositions qu'elle recevra et qui paraîtront sous la signature de leurs auteurs.

 Le pèlerinage confiné que nous avons partagé repose sur une vie associative au sein de la Fondation. Nous aimerions le poursuivre en sortant de l’anonymat. Certes pour les pèlerins qui marchent « confinés sur le chemin », l’anonymat facilite la rencontre. Mais toute comparaison a ses limites.

 Vous avez aimé ... soutenez-nous !

En versant 10€/an pour recevoir les lettres hebdomadaires
En participant à la vie de la Fondation par une adhésion : 30€ /an.
Vous pouvez le faire ici, maintenant ou plus tard sur les pages de la Fondation du site Hello Asso.

Nous remercions d’avance tous ceux qui nous permettront de poursuivre l’édition de la revue, de moderniser notre informatique et nous encourageront ainsi à poursuivre nos recherches et nos échanges.

   

Et demain ?
Denise reprend la main pour une première lettre de conclusion.

Vous la recevrez mardi matin avec nos souhaits d'une bonne semaine. Ce sera le jour des lettres hebdomadaires



Louis Mollaret