Nouveaux regards sur Compostelle, le pèlerinage et les chemins de Saint-Jacques
Envoyer à un ami
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saint Jacques au bout de la Voie lactée

Denise Péricard-Méa

Les hommes dans la peine ont toujours eu besoin d’imaginer le voyage des âmes de leurs défunts vers une résidence définitive. Dans l’occident chrétien c’est le Ciel.
Comment y parvenir ?



Du Codex Calixtinus ...

Dans l’un des sermons du Livre I du Codex Calixtinus, Calixte II apporte une réponse,  faisant de la Voie Lactée ce chemin des âmes :

« Et ainsi que la descendance d’Abraham grandira jusqu’au sommet de la terre et sera élevée jusqu’aux étoiles. De la même façon les pèlerins de saint Jacques grandiront sur terre chaque jour et seront conduits, par-dessus les étoiles, à la Patrie céleste avec lui ».

Il a ainsi donné naissance à une tradition selon laquelle les âmes des défunts parcourent la Voie Lactée, le « chemin de saint Jacques », au bout de laquelle l’apôtre les attend pour les introduire au Paradis. Les traces écrites montrent que cette idée s’est répandue peu à peu dans les milieux populaires.
La Voie lactée chemin de saint Jacques (PMA)
La Voie lactée chemin de saint Jacques (PMA)

Jeannette du Forez

Au XVe siècle, lorsqu’on pleure dans les chaumières foréziennes sur le sort de Jeannette qui préfère mourir avec son Pierre plutôt que vivre sans lui, on ajoute ce couplet :

“ Se vous pendolas Pierre
Pendolas nos itot
Au chemin de saint Jacques
Enteras-no tos dos
Los pelerins que passent
En prendront quanque brot
Diront “Dio aye l’âme
Dous povres amoros”*

* Eluard P., Anthologie du Moyen Age, Paris, Club français du Livre, 1954, p. 250.  

Les femmes de Modica

Chapelle Saint-Jacques, Modica
Chapelle Saint-Jacques, Modica

A Modica, en Sicile, le mourant partait faire le « voyage de Saint-Jacques », un voyage que les vivants voyaient comme un chemin pavé d’épées placées sur le tranchant, dont la douleur se traduisait par les sueurs de l’agonie.

Les paysannes atténuaient leurs futures souffrances en parcourant un trajet semblable, mais de leur vivant. Au terme d’un rituel compliqué (manger, digérer, dormir), elles partaient à minuit, la nuit du 24 au 25 juillet, nues dans un suaire, au long d’un chemin très abrupt et très rocailleux, passant un énigmatique « pont Saint-Jacques », vers une chapelle Saint-Jacques où elles accomplissaient un rituel de prières avant de rentrer chez elle tout en priant.


Encore plus mystérieux, les Mazzeri corses

On peut voir les mazzeri comme des hommes possédant un don de prophétie qui, après un rêve, peuvent annoncer une mort ou l’empêcher. Il semble que certains d’entre eux aient choisi saint Jacques comme patron. On les trouve liés dans ce poème très énigmatique dont personne n’a encore trouvé la clef, mais sait-on jamais ?

Saint Jacques Lucidor [Lumière d’Or ?]
Qui tenait son livre d'or
Et qui ne s'inclinera
Les mazzeri trouvera …

Les mazzeri ont pour tâche de « faciliter au malade privé de son âme, la périlleuse traversée d’un pont ou d’un gué constituant la frontière entre les deux mondes ». Parfois, ils accompagnent les âmes dans l’Au-delà, parfois ils les conduisent jusqu’à la rivière et les ramènent à la vie. Mais il existe une autre catégorie de mazzeri, les mazzeri-acciaccatori, des tueurs qui vont tout faire pour provoquer des morts.

A Carbuccia, ils se rassemblaient au bas du village autour de l’ancienne église Saint-Jacques comme le raconte cette plaque apposée sur le mur de la chapelle Sainte-Anne édifiée à son emplacement.
Carbuccia, plaque Mazzeri
Carbuccia, plaque Mazzeri

Une dispute ayant éclaté entre le bas et le haut du village, les Mazzeri ont enterré les cloches (elles étaient suspendues à un arbre, semble-t-il), mais celles-ci sonnaient et attiraient le mauvais temps. Pour trancher, dit-on, l’église Saint-Jacques fut démolie et reconstruite au XIXe siècle à la frontière entre les deux zones.


Yann Derrien

Plusieurs chansons bretonnes- gwerzious- racontent un pèlerinage à Saint-Jacques de Turquie accompli en rêve par un jeune prêtre, Dom Yann Derrien, à la demande de l'âme de sa mère.

Si les versions sont multiples, la trame est toujours la même : il embarque pour la Turquie. Pendant le voyage, des Infidèles le jettent à la mer parce qu'il a refusé d'abjurer sa foi.

Sur sa prière saint Jacques le transporte en pèlerin à son sanctuaire turc ...
... puis le ramène chez lui.

- « Dom Iann Derrien vous dormez sur la plume fine, moi je ne le fais pas […]

- « Ma pauvre mère, dites-moi pourquoi votre âme est-elle prisonnière ?

- « Quand j'étais dans le monde, j'avais promis d'aller à saint Jacques des Turcs […]

- « Mon pauvre père si vous m'aimez donnez-moi quatre cent écus

Que j'aille une fois pardonner au pardon de saint Jacques en Turquie […]

- « Mon père réjouissez-vous, j'ai délivré une âme […]

Voici la gwerz d'un bon fils envers sa mère et son père […]


Au terme du voyage

La Fontaine de Vie
La Fontaine de Vie

L’arrivée des âmes au Paradis,
en deux longues files conduites chacune par un saint Jacques pèlerin.

Vous pouvez ici accompagner Jeannette et Pierre au Paradis
*
*       *

Pour en savoir plus :
Dans la revue SaintJacquesInfo, articles de :
Bernard Gicquel, auteur de la seule traduction française du Codex Calixtinus 
et  Denise Péricard-Méa

Et demain :
Pour les Galiciens, un concurrent de saint Jacques


Les Etoiles du Patrimoine Saint-Jacques de l'étape

 
Etoiles :
Le Codex Calixtinus, document unique fort mal connu et encore trop souvent confondu avec son dernier Livre traduit sous le nom de Guide du pèlerin
Les chansons citées, Etoiles du patrimoine musical et artistique
Les sanctuaires Saint-Jacques en Corse  et Sardaigne et leurs traditions
Constellations :
La Constellation saint Jacques en Corse
Une constellation de chants et musiques