D'un ami canadien  17/07/2009

Chers M. Mollaret & Mme Péricard-Méa,
 
Merci à la Fondation Parou de continue à informer les pèlerins et à déboulonner les mythes au sujet de Compostelle.
 
Pierre Charlebois, Montréal, Québec

Nouveau commentaire :